Un tribunal libyen exclut « Haftar » de la liste des candidats à la présidentielle

Le tribunal de la ville d’Al-Zawiya (Ouest) a annoncé avoir accepté un recours en annulation de la décision de la Commission électorale concernant la candidature de Khalifa Haftar

Un tribunal libyen a décidé, mardi, d’exclure le général à la retraite Khalifa Haftar de la liste des candidats à l’élection présidentielle prévue le 24 décembre, rapportent des médias locaux.

La chaîne « Libya Al-Ahrar » (privée) a diffusé une vidéo du moment où les juges du tribunal de première instance d’Al-Zawiya (ouest) ont accepté le recours introduit contre la candidature de Haftar et l’ont exclu de la liste des candidats.

Le tribunal a décidé « d’accepter le recours (…) et d’annuler la décision de la Haute Commission électorale n° 80 de 2021 concernant la candidature de Khalifa Belqasim Haftar, ainsi que son exclusion de la liste des candidats aux élections présidentielles. »

La milice de Khalifa Haftar avait assiégé, durant deux jours, la Cour d’appel de Sabha, dans le sud de la Libye, à l’approche d’une audience consacrée au recours de Seif al-Islam Kadhafi contre la décision de l’exclure des élections présidentielles du pays.

En réaction à cela, la Mission d’appui des Nations unies en Libye ou MANUL a exprimé sa « profonde inquiétude face aux rapports successifs d’intimidation et de menaces à l’encontre des juges et des fonctionnaires de l’appareil judiciaire, notamment ceux qui traitent les recours liés aux élections ».

La mission de l’ONU a déclaré dans son communiqué : « Nous condamnons fermement toutes les actions qui portent atteinte à l’intégrité du processus électoral et conduisent à empêcher les libyens d’exercer leurs droits démocratiques en toute sécurité et dignité. »

Les forces de Khalifa Haftar ont fini par se retirer des abords de la Cour d’appel de Sabha, mardi, après un siège de deux jours qui a empêché de statuer sur le recours déposé par Seif al-Islam Kadhafi.

Des médias locaux, dont les sites Internet « Libya Al-Ahrar » et « Panorama », ont ensuite rapporté que l’avocat de Seif al-Islam Kadhafi avait pu accéder au bâtiment abritant la Cour d’appel de Sebha après le retrait de la milice de Haftar de ses environs.

123/ / Libye / Mohammad Erteima *Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj