L’Afrique et le drame 
des élections contestées !


Sans ambages, 2018 aura été l’année de tous les dangers avec des élections aux résultats mitigés dans plusieurs «démocraties» africaines.

L’élection la plus marquante de tout le continent aura été l’élection de l’opposant Félix Tshisekedi au poste de Président de la République Démocratique du Congo. Une compétition qui a été plusieurs fois reportée avec en toile de fond une grogne sociale qui devenait difficile à contenir par le pouvoir en place, tenu par l’actuel ex-Président Joseph Kabila. Une prise de pouvoir contestée par l’autre opposant Martin Fayulu, par l’Eglise catholique et même, dans un premier temps, par la communauté internationale. La tâche ne sera pas aisée pour le nouveau président qui doit former un gouvernement de coalition en prenant en compte un parlement qui est majoritairement acquis à Joseph Kabila. 

2 Comments
  1. Simply want to say your article is as amazing. The clarity in your post is simply excellent and i can assume you are an expert on this subject. Fine with your permission allow me to grab your RSS feed to keep up to date with forthcoming post. Thanks a million and please keep up the rewarding work.|

Leave a Reply

Your email address will not be published.