Soudan: les crues lèsent plus de 1 800 familles dans l’État du Nil Blanc

Les familles touchées comptent environ 15 000 personnes et elles ont besoin d’une « intervention humanitaire urgente », selon un responsable local

Les autorités soudanaises ont annoncé, ce mardi, que plus de 1 800 familles ont été lésées dans l’Etat du Nil Blanc, dans le sud du pays par les crues et les inondations.

Al-Walid Amer, le maire de la localité d’Al-Jabalin, située dans l’État du Nil Blanc, a indiqué que 1 800 familles ont été touchées dans la ville de Jouda dans la localité (une division administrative qui englobe des villes et des villages).

Et d’ajouter que les familles lésées comptent environ 15 000 personnes et qu’elles ont besoin d’une « intervention humanitaire urgente », selon l’agence de presse officielle soudanaise.

Amer a expliqué que les dégâts à Jouda se sont produits en raison des crues et des inondations causées par la montée du niveau des eaux du Nil Bleu, qui a été à l’origine de l’effondrement des bâtiments résidentiels, de la mort d’un nombre conséquent de bétails et de la destruction de zones agricoles.

Le responsable local a qualifié la situation humanitaire dans la ville de « catastrophique », reconnaissant qu’elle « dépasse les capacités et les ressources locales ».

Le niveau des eaux du Nil Bleu avait baissé en juillet dernier, lorsque les autorités éthiopiennes avaient achevé le processus du deuxième remplissage du barrage de la Renaissance, avant que le niveau ne remonte à nouveau, et suscite des alertes d’inondations émises par les autorités soudanaises aux habitants qui vivent dans les zones adjacentes au lit du Nil.

Les Nations unies ont annoncé, jeudi dernier, que plus de 88 000 personnes ont été lésées par les pluies et les inondations, et que plus de 17 500 maisons ont été partiellement ou totalement détruites, depuis le début de la saison des pluies d’automne au Soudan, au mois de juin dernier.

La saison des pluies d’automne se poursuit jusqu’en octobre. Au cours de cette période, de fortes pluies se déversent généralement en causant des crues et des inondations qui sont à l’origine des pertes humaines et des dégâts matériels.

Les crues et les inondations avaient fait 138 morts au Soudan, l’année dernière. Pour l’année en cours, la montée des eaux a fait un bilan provisoire de 35 morts jusqu’à présent, selon les derniers chiffres gouvernementaux.

Adel Abdelrheem Humaida Elfadol * Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.