Russie : « 1 908 soldats ukrainiens à l’usine d’Azovstal se sont rendus »

Le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, a déclaré que la menace occidentale contre la Russie s’est considérablement accentuée au cours des huit dernières années.

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a annoncé que le nombre de soldats ukrainiens qui se sont rendus à l’usine sidérurgique d’Azovstal à Marioupol a atteint 1 908.

Choïgou a expliqué, vendredi, que l’armée russe a étendu son contrôle dans la région du Donbass en coopération avec les forces séparatistes. Dans ce même contexte, il a rassuré que la « République populaire de Louhansk » est sur le point « de se débarrasser complètement du contrôle ukrainien ».

« 177 civils détenus par des nationalistes ukrainiens à l’usine ont été évacués », a-t-il ajouté lors d’une réunion avec de hauts responsables militaires russes.

« Par ailleurs, 12 nouvelles unités militaires seront formées dans le district militaire occidental adjacent à la frontière ukrainienne », a-t-il indiqué.

Il a également souligné que la menace occidentale contre la Russie au cours des huit dernières années s’est considérablement accentuée, rappelant que les Etats-Unis étaient actifs aux frontières occidentales de son pays.

Le 24 février, la Russie a lancé une opération militaire en Ukraine, qui a été suivie de réactions internationales en colère et de l’imposition de sanctions économiques et financières « sévères » à Moscou.

Nebil Hüseyinoğlu *Traduit de l’arabe par Hajer Cherni