Prochaine tournée africaine du Président Erdogan : Angola, Nigéria, Togo

Ainsi, le Président turc aura visité au total 30 pays africains en tant que Président et Premier ministre, depuis 2004

La prochaine tournée africaine du Président turc, Recep Tayyip Erdogan, en Angola, au Nigéria et au Togo, débutera le dimanche 17 octobre.

Erdogan avait réalisé sa première visite en Afrique en 2004 alors qu’il assurait ses fonctions de Premier ministre.

Une nouvelle visite d’Erdogan en Afrique est prévue à partir du 17 octobre. La tournée comprendra l’Angola, le Nigéria et le Togo. Ainsi, Erdogan aura visité au total 30 pays africains en tant que Président et Premier ministre turc.

En 2005, Erdogan a visité l’Éthiopie, pays africain connu pour être la capitale de la politique africaine. La même année, il s’est rendu en République d’Afrique du Sud, en Tunisie et au Maroc. L’année suivante, en 2006, il a visité l’Égypte et l’Algérie. En 2007, il s’est à nouveau rendu en Éthiopie.

En 2009, il a effectué une visite en Égypte, en Libye, en Somalie, en Tunisie et en Afrique du Sud. En 2012, il s’est rendu en Égypte, en 2013 encore une fois en Égypte et au Gabon, au Niger, au Sénégal, au Maroc, en Algérie et en Tunisie.

En 2014, Erdogan est allé en Guinée équatoriale et en Algérie. Dans le cadre de sa visite en Afrique de l’Est, Erdogan s’est rendu en Somalie, à Djibouti et en Éthiopie en 2015 puis a effectué des visites au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en Somalie, au Kenya, en Ouganda, au Guinée, au Nigéria et au Ghana en 2016.

Lors de sa tournée africaine de 2017, Erdogan a visité six pays africains : la Tanzanie, le Mozambique, Madagascar, le Soudan, le Tchad et la Tunisie. En 2018, il est allé en Algérie, en Mauritanie, au Sénégal, au Mali, en Afrique du Sud et en Zambie. En 2019, il a effectué une visite en Tunisie et en 2020, en Algérie, en Gambie et au Sénégal.

– La politique africaine

La politique africaine de la Turquie est basée sur quatre dimensions; bilatérale, régionale, continentale et mondiale. Elle intègre multiples aspects dont la politique, l’économie, la culture et l’humanitaire. Elle constitue l’un des piliers principaux de la politique extérieure de la Turquie.

Ankara souhaite contribuer à la paix et la stabilité, à l’économie et au développement social sur le continent africain.

En ce sens, le nombre d’ambassade turque en Afrique qui était de 12 en 2002 s’est élevé à 43 en 2021.

Le renforcement des relations s’est nettement fait remarqué au niveau des indicateurs économiques. Le commerce entre le continent africain et la Turquie qui était de 5,4 milliards de dollars en 2003 s’est élevé à 25,3 milliards de dollars à la fin de l’année 2020 malgré la pandémie de Covid-19.

Le Président turc conçoit les relations entre la Turquie et l’Afrique par « la sincérité, la fraternité, la coopération » et par le principe « marcher ensemble, gagner ensemble ».

Ainsi, sa visite en Angola, au Nigéria et au Togo, en amont du 3ème Forum Turquie-Afrique de l’Économie et d’Affaires qui se tiendra à Istanbul et du 3ème Sommet de Coopération Turquie-Afrique, relève d’une importance particulière.

– Objectif d’un volume commercial bilatéral de 500 millions de dollars entre la Turquie et l’Angola

Erdogan n’a réalisé aucune visite vers les pays africains durant la pandémie, mais a accueilli son homologue angolais, Joao Manuel Gonçalves Lourenço. De nombreux accords avaient été signés entre les deux pays.

Durant sa visite prochaine, Erdogan rencontrera son homologue Lourenço. Ils reverront ensemble les démarches entreprises en lien avec les accords signées à Ankara.

Par ailleurs, Erdogan participera à un forum d’affaires en compagnie des hommes d’affaires des deux pays.

Il est souhaité que le volume commercial entre la Turquie et l’Angola, qui est actuellement de 176 millions de dollars, soit élevé à 500 millions de dollars. Il est estimé que les vols directs qui ont débuté vers l’Angola depuis la Turquie auront un effet bénéfiques sur les relations politiques, économiques et culturelles.

– La lutte contre FETO sera l’un des sujet discutés avec le Nigéria

Il s’agit de la seconde visite du Président Erdogan au Nigéria, après celle effectuée en 2016. Il réalisera des rencontres avec son homologue nigérian, Mohammed Bouhari et participera au Forum d’affaires Turquie-Nigéria.

Il est prévu que trois accords, dans les domaines de l’hydrocarbure, de la métallurgie et de l’énergie, soient signés.

La lutte contre l’organisation terroriste FETO sera notamment discuté durant la visite du Président Erdogan.

– La visite au Togo

Togo est la dernière destination du Président turc en Afrique pour cette tournée. Il est espéré que le faible volume commercial entre la Turquie et le Togo soit élevé. Le Togo a enregistré une tendance de croissance économique au cours des dernières années, due à l’instauration de la stabilité politique dans le pays. L’économie du Togo s’appuie surtout sur le commerce et l’agriculture. Un accord dans le domaine de l’industrie de la défense avec le Togo sera important.

Mümin Altaş *Traduit du turc par Ayse Betul Akcesme