Moscou : « Nous avons découvert de nouveaux documents du programme biologique américain en Ukraine »

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé, ce samedi, la découverte de nouveaux documents concernant le programme biologique militaire mené par les Etats-Unis en Ukraine.

Dans une interview accordée à la chaîne locale d’information Russia Today, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré que « les documents, qui ont été trouvés en Ukraine, révèlent le programme biologique militaire exécuté par le département américain de la Défense sur le territoire ukrainien ».

Zakharova a ajouté que les chercheurs « étudiaient les agents pathogènes les plus dangereux et les composants potentiels des armes biologiques, ainsi que les moyens de propager les épidémies en fonction de ces facteurs ».

La porte-parole russe a affirmé qu’ »Il est clair qu’une grande partie, et peut-être la plus importante, des informations sur le programme militaire américain demeure encore cachée à la communauté internationale ».

Elle a indiqué que « son pays a révélé les faits auxquels il est parvenu auprès des Nations unies et d’autres organisations internationales », appelant les autorités américaines à « fournir des explications détaillées à ce propos égard ».

Les autorités américaines n’ont pas commenté dans l’immédiat les déclarations de Moscou concernant le programme biologique militaire en Ukraine.

Cependant, la sous-secrétaire d’État américaine Victoria Nuland a déclaré dans un rapport publié par le site d’information américain Fox News, le 14 mars dernier, que « les Etats-Unis coopèrent avec les Ukrainiens, afin d’empêcher que certains matériaux dans les laboratoires biologiques ukrainiens ne tombent entre les mains des forces russes ».

Le 24 février dernier, la Russie a entamé une guerre en Ukraine, qui a suscité de vives réactions internationales et l’imposition de sanctions économiques et financières « sévères » contre Moscou.

Pour mettre fin à l’opération, la Russie demande à l’Ukraine d’abandonner tout projet de rejoindre des entités militaires, y compris l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), et d’adhérer à une neutralité totale, ce que Kiev considère comme une « atteinte à sa souveraineté ».

Raşa Evrensel  * Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.