Malaisie : l’ancien Premier ministre, Najib Razak condamné à 12 ans de prison

La Haute Cour de Kuala Lumpur a condamné l’ancien dirigeant de 69 ans après l’avoir reconnu coupable de sept chefs d’accusation dans une affaire de fraude de plusieurs milliards de dollars aux ramifications planétaires

La Cour suprême de Malaisie a confirmé, mardi, la condamnation à 12 ans de prison de l’ancien Premier ministre malaisien Najib Razak, impliqué dans une affaire de corruption.

La Haute Cour de Kuala Lumpur a condamné l’ancien dirigeant de 69 ans à 12 ans de prison après l’avoir reconnu coupable de sept chefs d’accusation dans une affaire de fraude de plusieurs milliards de dollars aux ramifications planétaires.

Le quotidien malaisien The Star a rapporté la déclaration du président du tribunal, Maimun Tuan Mat : « Nous estimons que l’appel est dépourvu de tout fondement. Nous estimons que la condamnation et la peine sont sûres. »

Razak avait fait appel de sa condamnation, mais la Cour d’appel a confirmé la décision de la Cour suprême en décembre dernier.

Le scandale a fait surface en 2015, lorsque le Premier ministre malaisien Najib Razak a été accusé d’avoir transféré environ 700 millions de dollars d’un fonds gouvernemental créé par l’administration précédente il y a environ 10 ans vers ses 5 comptes bancaires personnels.

Raşa Evrensel  *Traduit de l’arabe par Hend Abdessamad