L’économie japonaise s’effondre au milieu des craintes concernant l’impact des virus

Par YURI KAGEYAMA

L’économie japonaise a reculé à un rythme annuel de 6,3% au dernier trimestre, la croissance ayant été battue par les typhons et les dépenses de consommation.

Les données économiques désaisonnalisées publiées lundi par le Cabinet Office surviennent au milieu des craintes imminentes concernant les dommages économiques attendus de la nouvelle maladie virale COVID-19 qui a commencé en Chine à la fin de l’année dernière.

Le produit intérieur brut du Japon, ou PIB, la somme de la valeur des produits et services d’un pays, a reculé de 1,6% au cours des trois derniers mois de 2019 d’un trimestre à l’autre.

Le taux annualisé montre quelle aurait été la baisse si ce même rythme s’était poursuivi pendant un an.

La contraction pour la période d’octobre à décembre est la première que le Japon ait connue depuis plus d’un an. La baisse a été la pire depuis environ cinq ans.

La nouvelle a fait chuter lundi l’indice boursier Nikkei 225.

La demande intérieure a diminué au cours du trimestre à un rythme annuel de 8,0%.

Les dépenses des citoyens ont été affectées par l’augmentation de la taxe à la consommation de 8% à 10% en octobre.

Les exportations et les importations ont chuté au cours du trimestre.

La nouvelle maladie virale est susceptible d’affecter divers aspects de l’économie.

Le Japon comptait sur les touristes chinois ces dernières années pour soutenir sa croissance, mais les visites se sont affaiblies.

Les entreprises japonaises ont interrompu ou ajusté leur production en raison de perturbations de la chaîne d’approvisionnement ou de suspensions de travail dans leurs propres usines en Chine.

La consommation globale devrait baisser car les gens évitent les foules.

« Les inquiétudes pour l’économie axée sur l’exportation sont la pression continue au milieu du coronavirus », a déclaré Jingyi Pan, stratège de marché à IG à Singapour sur le PIB du Japon.

___

Dans cette photo d’archive du 10 mai 2019, un homme marche à l’ombre d’un immeuble tandis que d’autres personnes se reposent sur un banc à Tokyo. L’économie japonaise a reculé à un rythme annuel de 6,3% au cours de la période octobre-décembre, la croissance ayant été battue par les typhons et les dépenses de consommation. Les données corrigées des variations saisonnières publiées le lundi 17 février 2020 par le Cabinet Office surviennent au milieu des craintes imminentes quant aux dommages que l’économie régionale devrait presque souffrir de l’épidémie d’un nouveau virus qui a commencé en Chine à la fin de l’année dernière. (AP Photo / Eugene Hoshiko)