L’Allemagne rejette les appels européens à interdire les visas touristiques aux Russes

Le chancelier Olaf Scholz a déclaré que les sanctions « devraient viser Poutine et ses partisans impliqués dans la guerre contre l’Ukraine, et non des citoyens innocents ».

L’Allemagne a rejeté, jeudi, les appels lancés par la Finlande et l’Estonie à l’Union européenne (UE) visant à interdire l’octroi de visas touristiques aux Russes, soulignant que ces sanctions « ne devraient pas concerner les citoyens ».

Le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré, lors d’une conférence de presse à Berlin, que la guerre actuelle est « la guerre de Poutine », ajoutant que les sanctions de l’UE « devraient uniquement viser le Président Vladimir Poutine et ceux qui sont impliqués dans la guerre contre l’Ukraine ».

« Nous avons infligé des sanctions sévères à de nombreux responsables russes et groupes puissants en Russie, et nous continuerons certainement à prendre de nouvelles mesures », a-t-il déclaré.

« Si nous appliquons ces mesures à tout le monde, y compris aux personnes totalement innocentes, ces sanctions seront désormais non fiables », a ajouté Scholz.

La Finlande et l’Estonie ont appelé les pays de l’Union européenne à cesser de délivrer des visas touristiques aux citoyens russes, en raison de la guerre que mène Moscou contre l’Ukraine.

La Première ministre estonienne, Kaja Kallas, a exhorté, mardi dernier, les pays de l’Union européenne à suspendre l’octroi de visas touristiques aux Russes.

 »Visiter l’Europe est un privilège, pas un droit de l’homme », a-t-elle écrit, ajoutant qu' »il est temps de mettre fin au tourisme en provenance de Russie ».

De son côté, le ministre finlandais des Affaires étrangères, Pekka Haavisto, a affirmé que le gouvernement de son pays envisage de durcir les conditions d’obtention des visas à l’égard des citoyens russes.

Il est à noter que cette question sera évoquée lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne qui se tiendra fin août courant.

Mohammed Hamood Ali Al Ragawi  *Traduit de l’arabe par Hajer Cherni