Koweït : le gouvernement présente sa démission au prince héritier Mishal Al-Sabah

Le Premier ministre koweïtien Sabah Al-Khaled Al-Hamad a présenté, ce mardi, la démission de son gouvernement au prince héritier du pays, Mishal Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah.

D’après l’agence de presse koweïtienne, « le Premier ministre a présenté la démission du gouvernement lors de sa réception par le prince héritier, au palais de Bayan dans le gouvernorat de Hawalli (sud de la capitale). »

L’agence de presse officielle n’a pas fourni de plus amples détails sur la démission, ni sur ses motivations.

Cependant, la démission a été présentée une semaine après une séance de questions parlementaires au Premier ministre koweïtien, qui s’est terminée par la soumission d’une demande, par 10 députés, de ne pas coopérer avec le gouvernement.

La démission a été présentée à la veille d’une session parlementaire qui devrait voter une proposition « de ne pas coopérer avec le gouvernement », qui était prévue pour demain, mercredi, selon l’annonce du président de l’Assemblée nationale (Parlement) Marzouq Al-Ghanim.

Le Premier ministre koweïtien a été soumis aux questions parlementaires, suite à des accusations de « pratiques anticonstitutionnelles, de perturber les intérêts des citoyens et de ne pas coopérer avec l’institution législative ».

Le Cheikh Sabah Al-Khaled Al-Hamad a formé son gouvernement 3 fois en l’espace d’environ un an et demi, son premier gouvernement datait de décembre 2020, le second de mars 2021 et le troisième de décembre 2021.

Il a également présenté la démission du gouvernement à deux reprises, l’une en janvier 2021 et l’autre en novembre 2021.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.