Guterres: les récents événements de Jérusalem peuvent conduire à une « escalade dangereuse »

Des affrontements ont éclaté lundi matin après l’incursion des forces israéliennes, dans l’esplanade de la mosquée Al-Aqsa, blessant des centaines de Palestiniens.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a mis en garde lundi contre une escalade dangereuse après les récents développements à Jérusalem-Est.

C’est ce qui ressort d’une conférence de presse tenue par le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, au siège permanent de l’organisation internationale à New York.

Lundi matin, les forces israéliennes ont pris d’assaut les esplanades de la mosquée Al-Aqsa, utilisant des balles en caoutchouc, des grenades assourdissantes et du gaz lacrymogène, avant de se retirer, faisant plus de 305 victimes parmi les Palestiniens, y compris les secouristes.

« Nous sommes très préoccupés par les récents développements à Jérusalem-Est, qui pourraient conduire à une nouvelle escalade dangereuse. Le Secrétaire général condamne les tirs de roquettes palestiniennes que le Hamas (le mouvement de résistance) a revendiqués depuis la bande de Gaza vers Israël» a-t-il ajouté.
Dujarric a expliqué que le Coordinateur spécial des Nations-Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland, travaille actuellement avec toutes les parties pour rétablir le calme.

Plus tôt lundi, la « Chambre commune des factions de résistance palestinienne » dans la bande de Gaza, a accordé un ultimatum à Israël jusqu’à lundi soir pour le retrait de ses soldats de la mosquée Al-Aqsa et du quartier « Sheikh Jarrah » à Jérusalem occupée et la libération des détenus.

Lundi matin, les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut l’esplanade de la mosquée Al-Aqsa, utilisant des balles en caoutchouc, des bombes assourdissantes et du gaz lacrymogène, avant de se retirer, faisant plus de 305 blessés parmi les Palestiniens, y compris les secouristes, selon le Croissant-Rouge palestinien.

Depuis le début du Ramadan, la ville de Jérusalem a été le théâtre d’attaques perpétrées par les forces de police et des colons israéliens dans la région de «Bab al-Amoud», le quartier de «Sheikh Jarrah» et à proximité de la mosquée Al-Aqsa.

Abdelrahman Fathy Ramadan Mohamed *Traduit de l’arabe par Wejden Jlassi