Erdogan: « Nous afficherons Israël comme un criminel de guerre aux yeux du monde »

« Ceux qui hier versaient des larmes de crocodile pour les civils tués en Ukraine assistent aujourd’hui silencieux à la mort de milliers d’enfants, de femmes et d’innocents », a regretté le président turc, Recep Tayyip Erdogan.

« Israël, nous allons t’afficher aux yeux monde comme un criminel de guerre. Nous ferons le nécessaire pour cela », a fustigé le président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Erdogan a prononcé samedi un discours lors du Grand rassemblement pour la Palestine qui s’est déroulé à l’aéroport Atatürk d’Istanbul.

« Sous tous les concepts exprimés par les hauts dirigeants israéliens vous trouverez une carte de la trahison qui englobe notamment le territoire de notre pays », a déclaré le chef de l’Etat turc faisant référence au projet de grand Israël.

Après avoir indiqué que près de 1,5 million de Stambouliotes se sont rassemblés aujourd’hui pour soutenir la cause palestinienne, Erdogan a assuré que condamner le massacre de Gaza revient également à défendre l’indépendance et l’avenir de la Türkiye.

« Lorsque j’ai déclaré que le Hamas n’était pas une organisation terroriste, cela a énormément déragé Israël, c’est justement pour ça que nous l’avons exprimé très clairement », a-t-il préciser avant d’insister sur le fait qu’Israël commet des crimes de guerre.

« Israël, nous allons t’afficher aux yeux monde comme un criminel de guerre. Nous ferons le nécessaire pour cela », a-t-il martelé.

Erdogan a souligné le fait que l’Occident doit quelque chose à Israël du fait du passé, mais que la Türkiye ne lui doit rien et que c’est pour ça qu’elle parle librement.

« Gaza, la Palestine, c’était quoi en 1947, c’est quoi aujourd’hui ? Israël, comment en es-tu arrivé là ? Vous êtes un occupant, vous êtes une organisation », a-t-il dit avant d’ajouter:

« Ceux qui hier versaient des larmes de crocodile pour les civils tués en Ukraine assistent aujourd’hui silencieux à la mort de milliers d’enfants, de femmes et d’innocents. »

Pour le président turc, Israël n’est qu’un pion dans la région, qui sera sacrifié le jour venu par ceux même qui le soutiennent aujourd’hui.

« L’Occident a mobilisé politiciens et médias pour légitimer le massacre d’enfants, de femmes et d’innocents à Gaza, Israël commet ouvertement des crimes de guerre.

L’Occident est le principal responsable du massacre de Gaza. Le massacre de Gaza est l’œuvre de l’Occident », a-t-il souligné.

Erdogan a demandé, s’adressant aux occidentaux, s’ils envisageant une nouvelle lutte entre le Croissant et la Croix, tout en soulignant que la nation turque est toujours debout.

« Combien d’enfants, de femmes et de personnes âgées doivent mourir avant que vous ne déclariez un cessez-le-feu ? », a-t-il interrogé, rappelant que ce qui se déroule actuellement à Gaza n’a rien à voir avec le droit de se défendre, et qu’il s’agit d’un massacre ignoble.

« (Les occidentaux) savent tuer. Ils ont exterminé des Juifs dans des chambres à gaz et rayé des villes de la carte avec leurs habitants à l’aide de bombes atomiques », a-t-il insisté avant d’insister sur le fait que « L’oppression de l’oppresseur ne dure pas éternellement ».

« Nous verrons le jour où ces oppresseurs dégagerons de la vie du peuple palestinien.

Israël n’a pas le moindre problème à tuer des gens. Ils le disent clairement ‘Nous savons comment tuer’, mais vous paierez cela très cher », a-t-il mis en garde.

Le leader turc a notamment rappelé que tout au long de l’histoire, le territoire turc a toujours été un refuge pour les juifs persécutés dans les pays occidentaux.

« (Israël) Soyez sûrs que, tout comme vos ancêtres, vous et vos enfants aurez besoin à l’avenir de la Türkiye.

Venez et prêtez une oreille attentive aujourd’hui à notre demande d’aide aux opprimés, à notre appel à ouvrir les portes du dialogue pour établir la paix », a-t-il conclu.

Mehmet Yusuf Melikoğlu