Crise libyenne : le Maroc accueille des discussions entre les rivaux libyens

Le Maroc accueille des entretiens entre les rivaux libyens qui doivent discuter des moyens de mettre fin au conflit qui dure depuis dix ans, a déclaré, samedi, un responsable libyen.

« Des réunions sont actuellement en cours, au Maroc, entre les représentants du gouvernement libyen et du parlement de Tobrouk, pour discuter des questions liées à la crise libyenne », a déclaré à l’agence Anadolu le responsable libyen, qui a préféré garder l’anonymat.

Il a déclaré que le Maroc accueillerait ultérieurement une réunion entre le président du Haut Conseil d’Etat libyen, Khaled Mechri, et le président du parlement de Tobrouk, Aguila Saleh.

Mechri avait évoqué, vendredi, des rencontres informelles au Maroc entre le Haut Conseil d’Etat et le parlement de Tobrouk, selon un communiqué de son bureau de presse.

Les médias marocains ont également rapporté qu’une réunion entre les rivaux pourrait avoir lieu à Rabat la semaine prochaine.

Les autorités marocaines n’ont fait aucun commentaire sur la réunion annoncée.

Un porte-parole du parlement de Tobrouk a déclaré jeudi que la réunion prévue à Rabat vise à reprendre les pourparlers entre les rivaux libyens pour parvenir à un règlement politique en Libye.

Mechri et Saleh s’étaient rendus à Rabat en juillet, où ils ont eu des entretiens séparés avec des responsables marocains.

Des efforts diplomatiques ont été entrepris ces dernières semaines pour parvenir à une solution au conflit libyen, suite aux victoires remportées par l’armée libyenne contre les milices du seigneur de guerre Khalifa Haftar.

*Traduit de l‘Anglais par Mourad Belhaj