Convoi de la liberté à Paris: vifs affrontements en cours sur les Champs-Elysées

Selon le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pas moins de 337 personnes ont été verbalisées et 54 ont été interpellées

De vifs affrontements sont en cours sur les Champs-Elysées, où les forces de l’ordre usent de gaz lacrymogènes pour tenter de disperser les manifestants rassemblés ce samedi dans la capitale pour le convoi de la liberté.

Selon le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pas moins de 337 personnes ont été verbalisées et 54 ont été interpellées.

Le préfet de police de Paris, qui a interdit la manifestation, a déployé 7 200 policiers et gendarmes pour tenter de faire respecter son arrêté.

Malgré une multitude de moyens sur place, des centaines de véhicules sont parvenus jusqu’au cœur de la capitale parisienne.

Les manifestants refusent néanmoins de quitter les lieux et continuent de protester contre les restrictions sanitaires et l’augmentation du prix des hydrocarbures.

À la tombée de la nuit, les violences se sont accrues sur le secteur des Champs-Elysées, sans que les policiers ne parviennent à rétablir le calme.

Les personnes présentes scandent tour à tour « Macron démission » et « liberté », non sans rappeler les manifestations de gilets jaunes démarrées en novembre 2018.

Majdi Ismail /AA/Nice/Feïza Ben Mohamed